Image

Coaching ou psychothérapie?

Il faut différencier psychothérapie et coaching. La psychothérapie est un vaste domaine au sein duquel coexistent plusieurs types d’approches, en référence à différentes philosophies de l’humain, mais aussi en fonction des niveaux de profondeur où elles interviennent. Sans faire de ce livre a lieu de ce débat, nous proposerons quelques points de repères simples, trop simples peut-être.

Certaines approches psychothérapeutique proposent de changer un comportement par un autre, par une simple démonstration des avantages. D’autres cherchent à faire évoluer les attitudes internes (représentation, croyances) sachant que cette évolution provoque par voie de conséquence un changement du comportement. D’autres encore, plus profondément, travaillent sur la structure psychique, c’est-à-dire sur ce fonde la production croyances et de représentations à partir de tout ce qui a influencé le développement de l’individu. Pour nous, deux aspects démarquent la thérapie et le coaching. D’une part, le coaching vise un objectif professionnel précis : trouver la façon de faire avec telle personne, réussir une réunion importante, affirmer sa position dans telle situation, etc. Il y a toujours en effet, dans le coaching, un comportement souhaité dans le cadre d’une situation précisée. A l’exception des thérapies brèves, un ciblage aussi précis n’existe pas dans les pratiques de psychothérapie. D’autres par, le coaching ne touche jamais à la structure psychique et c’est là la deuxième ligne de partage entre psychothérapie et coaching. En fait, le coaching évite la partie structurelle de la problématique pour ne focaliser son action que sur l’aspect ponctuel. La psychothérapie agit sur la structure alors que le coaching « dévitalise », sur un aspect purement comportemental, le lien qui existe entre la structure et la situation à faire évoluer.